Speedriding : presentation

Le speed riding : le meilleur rapport prix/adrénaline du marché

 

L’histoire du speedriding est très récente :

En 2000, Valéry Montant a l’idée de voler plus petit pour voler plus vite et ainsi élargir le domaine de vol.

En 2001, à Valfréjus, les paras Frédéric Fugen, Benjamin Reffet et Frank Coupat décollent d’une pente, skis aux pieds avec une aile de saut d’avion de petite taille.
Ils volent et font des « touchs » sur la neige avec leurs skis…

Dès 2003, quelques parapentistes reprennent la balle au bond, font évoluer le matériel, et commencent à organiser et à codifier la pratique.
Parmi eux : Fred FUGEN, Antoine MONTANT, David EYRAUD et Frank COUPAT, fondateur de l’école ATAKA.
Ce sont eux qui trouvent l’appellation de speed riding : désormais on va rider… mais rider plus vite ! La montagne devient un snowpark géant, on joue avec les éléments.

Le Speedride c’est le free ride en trois dimensions, avec un ange gardien au-dessus de la tête.


En France, le meilleur endroit pour apprendre actuellement c’est Valfréjus.
À moins de quatre heures de Paris en TGV et en accès direct par autoroute, cette petite station familiale et tranquille au coeur de quatre parcs nationaux, se prête parfaitement à la pratique du speed riding. C’est l’un des trois plus beaux spots freeride de France !

Basée dans un local au pied du spot, l’école ATAKA, animée par Frank COUPAT, David EYRAUD, Yoan CASTAGNOLI et Fred FUGEN, tous moniteurs de parapente qualifiés speed riding et tous parachutistes, dispose de plusieurs dizaines d’ailes dans différentes tailles, de 8 à 15 m2. Les harnais, spécifiques speed riding, sont légères et équipées d’un système de protection dorsale et d’un double système RECCO.

L’accompagnement de l’élève se fait avec une assistance radio transmise par oreillette ce qui garantit à l’élève une sécurité optimale tout en offrant le plus de confort possible dans l’apprentissage.


Contact école : 06 62 10 54 07 ou  04 79 56 61 76

Toutes les stations n’autorisent pas le speed riding sur leur domaine skiable.
Val Fréjus est la première station au monde à avoir accueilli les premiers speedriders et encouragé cette nouvelle discipline.

Le speed riding se pratique en hors piste uniquement.

Le speed rideur doit avoir un niveau de ski équivalent à la 3ème étoile ESF.

 

 

Le speed riding est d’un accès facile et extrêmement ludique !

Le plus jeune rideur : 8 ans,
Toto (aujourd’hui : black level et champion de France de paramoteur)
Le plus vieux rider : 86 ans !
Pierrot (brevet vert obtenu en 2010, brevet bleu obtenu en 2012 et brevet marron obtenu en 2014)